La récompense…

Orchidophilie et patience, voilà presque des synonymes…
Après deux ans d’attente, de soins, d’examens visuels intensifs, de nettoyage de feuilles, de dosage d’engrais etc… Voilà ce beau cadeau…

Elle n’a pas de nom usuel, mais c’est sa généalogie qui fait office de patronyme… Je ne vous en voudrais pas si vous ne retenez pas son petit nom 🙂 : C. (aurantiaca x Lc. Festival de Ouro) x L. Xanthina.
Alors, décodage : sa maman (ou son papa) est lui-même le fruit de l’union de Cattleya aurantiaca et Laeliocattleya Festival de Ouro et son papa (ou sa maman) est Laelia Xanthina. (sachant que Lc Festival de Ouro est lui aussi un hybride… vous suivez ?)
C’est beaucoup de baume au coeur cette floraison, car malheureusement, l’une de mes orchidées (la rouge que j’ai déjà montré ici) est vraisemblablement virosée et le risque de contamination n’est pas nul… Ma pauvre collection avait déjà subi de lourdes pertes récemment, j’espère ne pas avoir à revivre ça…

Advertisements

A propos Sandra

Un peu de couture, un peu de tricot pour une garde-robe faite maison !
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s